10 jours au Japon #9. Osaka

Le réveil est un peu plus matinal car nous quittons la ville de Kyoto pour rejoindre Osaka, dernière ville de notre programme. Malheureusement le séjour n’étant pas extensible (et notre budget non plus !), nous ne passerons qu’une journée à Osaka avant de prendre notre avion de retour. En effet, nous avons privilégié un vol multi-destinations en arrivant à Kyoto et en repartant d’Osaka (cela nous évite le retour en shinkansen sur Tokyo).

Nous prenons donc la direction de la gare qui n’est qu’à quelques minutes de notre hôtel et achetons nos tickets directement aux machines automatisées. Il vous en coûtera 50 yens par personne pour l’aller simple. Je le précise car en fait sur la machine vous ne cochez pas votre destination mais le prix du billet… Les trains pour Osaka sont fréquents et nous n’attendons donc pas bien longtemps avant d’avoir le nôtre. Devant chaque porte du train vous verrez une file d’attente se former de chaque côté afin de laisser descendre les gens se trouvant dans le train et éviter ainsi toute bousculade. Ici ce n’est pas le métro parisien ou les quais de la gare Montparnasse, tout est naturellement ordonné et rangé et ce, dans tous les transports que nous avons pu tester.

Osaka n’est qu’à 30 mn de Kyoto mais ne faites pas comme nous et ne vous trompez pas car Osaka possède deux gares: la principale, Osaka station, mais il y a également la station Shin Osaka qui est desservie uniquement par les Shinkansen et où se trouvent de nombreux hôtels ayant une navette pour l’aéroport, ce qui est le cas du nôtre.

Nous avons choisi l’hôtel Courtyard by Marriott de Shin Osaka station. Aucun problème avec cette chaîne d’hôtel, la chambre est immense, contrairement à ce que nous avons pu voir jusqu’à maintenant et le personnel aux petits soins.

Après avoir déposé nos bagages, nous reprenons les transports pour rejoindre le célèbre château d’Osaka. Il s’agit d’un des symboles de la ville et effectivement on le repère dès la sortie du métro.

Pour y accéder, nous traversons d’abord les jardins qui entourent l’enceinte du château et qui sont très agréables.

Nous en profitons ainsi pour prendre notre déjeuner sur le pouce. Au menu: saucisses pour Chéri et brochettes de bœuf (pour moi ) accompagnées de frites de patate douce.

Nous passons autour des douves pour rejoindre le château qui est très beau et impressionnant.

Après nous être délestés du prix d’entrée (600 yens/adulte), nous pénétrons au sein du château. Il faut savoir qu’une plateforme servant d’observatoire se trouve au 8ème étage. Deux possibilités s’offrent à vous: soit vous montez les étages à pied et en profiter ainsi pour visiter chaque étage au-fur-et-à-mesure (cela vous permettant aussi de faire une pause dans l’ascension … et oui, on n’a plus 20 ans!) soit vous prenez l’ascenseur qui est mis à disposition et qui vous emmènera directement au 5ème étage. Dans cette dernière option, vous visitez donc les étages en descendant. Au vu de la longue file d’attente devant l’ascenseur, nous avons porté notre choix sur la 1ère option.

Contrairement aux châteaux français, vastes et majestueux, remplis de mobiliers et autres tapisseries d’époque, ici la visite est rapide car les paliers sont peu étendus et meublés essentiellement de dessins japonais représentant l’histoire du château et de quelques armures de combattants japonais.

Malgré tout la vue depuis l’observatoire situé au 8ème étage vaut le détour car elle vous offre un splendide panorama sur toute la ville, si vous avez comme nous la chance de visiter les lieux par temps dégagé.

Vous aurez accès, au sein même du château, à une petite boutique de souvenirs mais sachez qu’une autre, beaucoup plus grande, se trouve dans un bâtiment juste à côté où vous ne manquerez pas de trouver votre bonheur.

Nous quittons les lieux en déambulant dans les jardins alentours qui sont assez vastes et en profitons pour nous offrir un petit goûter en terrasse.

Sur le chemin du retour pour l’hôtel nous réservons nos tickets pour le lendemain matin pour le train/navette vers l’aéroport car nous devons quitter l’hôtel à 6h15! Pour info sachez qu’il existe deux principales navettes pour rejoindre l’aéroport du Kansai : celle JR à plus de 3000 yens/personne qui vous fera rejoindre l’aéroport en 45 mn depuis la station de Shin-Osaka, soit la navette du rapid service Kansai airport qui est moitié moins cher mais plus longue et qui part de la gare d’Osaka.

Notre dernier dîner sera traditionnel: gyozas, ramen, riz et soupe miso

Et voilà notre petit périple japonais tire à sa fin … nous retiendrons la gentillesse des japonais, leur politesse, la propreté des lieux, le respect des autres, leurs toilettes (je veux les même à la maison!!), de magnifiques sites, de splendides jardins et des gyozas à tomber… Bien entendu ce séjour était trop court et un prochain périple permettrait de sortir des sentiers battus, d’aller plus au contact de la nature, d’aller voir le mont Fuji et pourquoi pas de s’envoler vers la magnifique île d’Okinawa… mais cette fois-ci ce serait avec les enfants !!!

Bye bye le Japon

3 réflexions sur “10 jours au Japon #9. Osaka

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s