Bali Eté 2018 # Ubud – 2ème partie

Comme je vous l’avais expliqué dans un précédent article, Ubud est la capitale culturelle de Bali, située sur les hauts plateaux de l’île.

Comme dans beaucoup de pays en Asie, il est très facile de se déplacer sur Bali que se soit en louant un scooter, en prenant un taxi ou un grab mais vous pouvez également louer les services d’une personne à la journée pour des visites. C’est tout naturellement que nous trouverons notre chauffeur Yoman qui nous accompagnera lors de nos deux journées de visites à Ubud.

Cette matinée sera consacrée à la visite des alentours d’Ubud, à des balades sur les célèbres rizières, à une dégustation de café et la visite de temples.

Nous prenons ainsi la route avec notre chauffeur et ne tardons pas à découvrir rapidement ces magnifiques rizières dans les environs d’Ubud.

Vous trouverez régulièrement sur les bords des routes des petits endroits pour déguster le café local dans une plantation. Alors oui, c’est une activité très touristique et nous ne sommes pas dupes mais je pense que tout le monde y est gagnant: les locaux mais également nous car nous avons passé un très bon moment sur un petit site petit magnifique et nous étions les seuls touristes.

Nous avons pu apprendre comment se fabrique ce café si connu de Bali: le café Kopi Luwak qui tient son nom de l’animal, le Luwak, qui intervient dans le processus de fabrication. En effet cet animal se nourrit en majorité de cerises de caféier mûres. Grâce aux qualités de son tube digestif quasi inexistant , l’animal digère la pulpe des fruits mais laisse le grain de café intact. Récolté, lavé puis séché au soleil, le grain de café contenu dans l’excrément est alors torréfié. Désigné comme étant le café le plus cher du monde, les enfants et nous-même avons découvert cet animal, les outils et les différentes étapes du processus sur un site avec une vue exceptionnelle sur les rizières. Le personnel était très gentil et intéressant. Seul ombre au tableau: les conditions de captivité de l’animal.Petit aperçu en images…

Photo avec notre chauffeur « Yoman »
le luwak

Après cette visite et dégustation de café et thé, nous reprenons la route en direction du temple Pura Gunung Kawi Sebatu… beaucoup beaucoup moins touristique que le temple Tirta Empul voisin (que nous visiterons plus tard). Ce temple est connu pour avoir en son sein une source sacrée qui alimente les bassins (sept au total) où les locaux viennent pour le rituel de purification. Loin des arrêts touristiques, ce temple reste préservé et authentique et vous incite à l’apaisement et à la contemplation.

L’ensemble du site est constitué de bassins, d’anciennes statues et tout cela dans une végétation luxuriante… c’est vraiment magnifique. Vous avez la possibilité d’accéder un peu avant la sortie à droite du temple aux bains de purification … nous ne l’avons pas fait… l’eau était gelée!!!

Un vrai coup de cœur… qui se confirmera par la suite lors des visites d’autres temples qui ne lui arriveront pas à la cheville ! J’espère qu’il restera encore longtemps à l’écart des circuits touristiques classiques…

Il est temps de faire une pause déjeuner et notre choix se portera sur un restaurant trouvé le long de la route… le repas n’était pas exceptionnel (mais pas mauvais non plus) mais on retiendra surtout son cadre puisque nous déjeunerons au beau milieu des rizières. Cela restera un très bon souvenir, surtout pour les enfants qui ont pu crapahuter librement dans les allées entre les tables au milieu des rizières , dépaysement garanti!

Nous quittons notre table pour rejoindre le célèbre site de Tirta Empul et ce que je redoutais se confirma… la déception… beaucoup, beaucoup de monde, des cars entiers de touristes (essentiellement chinois) qui se déversent sur le site… j’hésite … on y va … ou pas… bon en même temps on n’a pas fait toute cette route pour rebrousser chemin alors allons nous faire une idée. Et bien cela ne m’a fait changer d’avis, comment apprécier ce site à sa juste valeur, du monde partout et il est même parfois difficile de se frayer un chemin. On fait la queue pour aller voir les bassins où les locaux se purifient, cela fait voyeur, ce n’est pas ce que j’aime, difficile de trouver de l’authenticité et même les locaux sur place ne nous voient plus qu’en machine à argent, prêts à nous vendre tout et rien avec un air peu aimable en cas de refus. C’est tout ce que je déteste… dommage… nous ne nous éterniserons pas. Je vous mets malgré tout quelques photos car je suis certaine que sans cette foule, le site reste un endroit à voir. A faire donc, mais alors très très tôt le matin…

La journée a été chargée donc retour à l’hôtel pour un moment de détente… ce qui rime pour nous avec piscine!!!!!

Sur la route que nous avions emprunté le premier jour pour nous rendre dans le centre ville d’Ubud, nous avions repéré un petit restaurant calme et très beau. Nous décidons de tester ce dernier le soir même et c’est une réussite (nous reviendrons même le lendemain!)

Je crois que la journée a été longue!

Dernier jour à Ubud

Ce matin, les garçons testeront l’activité rafting que notre chauffeur Yoman nous a négocié à un prix défiant toute concurrence. Pas de photos à vous fournir mais d’après eux c’était très sympa et donc à faire dans la région. Vous trouverez de nombreux organismes pour cela avec une prise en charge complète depuis votre hôtel pour la 1/2 journée ou la journée complète, quel que soit votre niveau. Pendant ce temps là nous avons cocooner au bord de la piscine en mode farniente et cela nous a fait du bien. Nous avons ainsi pu tester le restaurant de l’hôtel qui était très bon malgré un prix un peu plus élevé que les restaurants locaux.

Nous passerons ensuite l’après -midi dans le centre de la ville à déambuler dans les rues et à se perdre dans le marché.

Nous finirons la journée et passerons la soirée au Ubud Water Palace en plein centre de la ville et assez réputé pour son spectacle de danse traditionnelle. Nous avions acheté nos billets le 1er jour de notre arrivée à Ubud, part contre il s’agit de places non numérotées donc ne venez pas trop tard. Le site est très beau car il s’agit d’un restaurant assez intimiste au bord d’une petite mare avec une scène devant un petit temple. Si vous êtes de passage à Ubud, vous passerez forcément devant car il est très connu, alors n’hésitez pas …

Nous avons passé un très bon moment et le spectacle a duré moins d’une heure en tout ce qui était largement suffisant, surtout avec des enfants.

Petit extrait du spectacle… cliquez au-dessus

A la fin du spectacle, vous pouvez aller saluer les artistes: danseurs (danseuses) et musiciennes qui acceptent gentiment d’être pris en photos pour le plus grand plaisir des enfants (et de certains adultes également!).

C’est ainsi que nous clôturons en beauté notre séjour à Ubud… cette ville nous a offert beaucoup de belles surprises et de jolies rencontres mais j’avoue avoir été interpellée par la foule et la circulation chargée qui gâchent pas mal l’authenticité des lieux.

La suite de ce roadtrip a été organisé en dernière minute. En effet, à l’origine, nous devions poursuivre notre chemin vers la ville d’Amed située à l’est de Bali pour 3 nuits : plages de sable noir, plongées pour voir une épave et de jolies poissons multicolores. Tout était booké !

Puis nous devions rejoindre en bateau Gili Air. Les îles Gilis (petites îles paradisiaques sans aucune voiture) le rêve en carte postale…

Malheureusement les aléas climatiques et leurs lots de drames humains en ont décidé autrement. En effet, les îles Gilis ont été particulièrement touchées quelques jours avant notre arrivée en répercussion aux tremblements de terre à Lombok (île se trouvant à proximité), des hôtels ont été détruits et de nombreuses répliques y avaient encore lieu. Nous en avons d’ailleurs ressenti deux lors de notre séjour à Ubud (ville située pourtant au centre de Bali).

Une petite carte pour que vous puissiez vous rendre compte des localisations

Nous avons donc décidé de ne prendre aucun risque, d’annuler nos deux dernières locations et nous avons dû modifier notre itinéraire moins d’une semaine avant notre arrivée. J’ai ainsi décidé de visiter le nord de l’île, en principe un peu moins touristique: direction Lovina. Nous devrions y trouver de jolis fonds marins et des paysages très natures.

Une réflexion sur “Bali Eté 2018 # Ubud – 2ème partie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s