A la découverte de Koh Samui

Quand on parle de la Thaïlande et de ses îles, on pense forcément à Phuket (en bon et en beaucoup moins bon) mais aussi à Koh Samui, île située dans le golfe de Thailande, surnommée la « perle de la mer de Chine » et où beaucoup de français ont élu domicile. Il est vrai que sur le papier elle rassemble beaucoup de points positifs: située à une heure de vol de Bangkok, pas trop petite en superficie (228 km2, soit un peu plus grande que l’île de Ré) avec de quoi visiter, ne pas s’ennuyer et, bien entendu, une mer chaude et du soleil toute l’année.

Ce qu’il faut savoir c’est que, contrairement aux îles situées sur la Côte d’Andaman qui sont très bien desservies par les compagnies aériennes y compris low cost, l’île de Koh Samui en vol direct n’est reliée à Bangkok que par deux compagnies: Thaï Airways et Bangkok Airways. Du coup vous l’aurez compris, les prix sont assez élevés. Un conseil donc si vous voulez vous y rendre rapidement, réservez longtemps à l’avance car bien que les vols soient nombreux ils sont vite pris d’assaut. Vous pouvez aussi rejoindre l’île avec un combiné avion + ferry avec d’autres compagnies, ce qui vous permettra de faire baisser largement la note mais par contre vous rallongera le temps de trajet (je développerai cette partie dans un article dédié).

Koh Samui

Nous avons quitté Bangkok sous un beau soleil et en toute tranquillité. Nous avions choisi un vol vers l’heure du déjeuner pour ne pas avoir à nous lever trop tôt. Dernier petit déjeuner dans cet appartement que nous affectionnons et direction l’aéroport de Bangkok. Comme tout grand aéroport international, celui de Bangkok est très bien organisé et comme nous nous enregistrons en ligne à l’avance, tout se fait très rapidement.

Alors contrairement à mes habitudes vous n’aurez pas de jolies photos de notre arrivée sur Koh Samui qui s’est faite sous le déluge! D’ailleurs je me suis demandée si nous allions atterrir un jour… bourrasques de vent, fortes pluies, l’avion avait du mal à descendre et quand je croyais que la galère allait s’arrêter et que nous allions atterrir, le pilote a remis les gaz et nous avons eu droit à 20 mn supplémentaires de vol pour attendre que les conditions météorologiques soient meilleures et amorcer l’atterrissage. J’étais au bout de ma vie (intérieurement bien entendu pour ne pas communiquer mon stress aux enfants). Par contre une fois la tempête passée, nous avons été accueillis par un beau soleil comme si de rien n’était.

L’aéroport est petit mais mignon comme tout. Un lieu surchargé quand plusieurs avions arrivent avec peu d’écart mais l’avantage c’est que vous ne pouvez pas vous perdre. Nous avons rejoint notre hébergement en taxi. Tout est bien fait à l’aéroport, il vous suffit de suivre les panneaux et ensuite une personne vous demande l’adresse où vous souhaitez aller, la note sur un papier qu’elle remet au chauffeur. En général il y a un peu d’attente au niveau de la ligne des taxis et cela passe relativement vite.

Notre hébergement se situe à 10 minutes de l’aéroport car nous logeons dans le quartier de Bo Phut dans le nord-est de l’île. Ce n’est pas l’endroit le plus touristique de l’île et c’est d’ailleurs ce que nous recherchions.

Notre hébergement est en fait un grand appartement. Nous avons fait nos réservations par Booking mais il est également disponible sur Airbnb. Il s’agit de Villa Jasmine House 26. Franchement c’était top, l’appartement était grand et en duplex avec au rez de chaussée la partie salon – salle à manger – cuisine à l’américaine et, à l’étage, deux chambres avec balcons et salles de bains. Vous avez une machine à laver à disposition gratuitement au sein de la résidence qui est surveillée et au calme car à l’écart de la route principale.

La piscine est immense, chaude et avec eau salée. Je préfère le préciser car c’est plus écologique mais aussi parfois pour ceux qui se baignent souvent comme nos chouchous ça peut irriter au bout d’un moment. Ce sera le seul (petit) inconvénient de notre séjour là-bas car sinon le personnel était très gentil et serviable. Et comme vous pouvez le voir cela ne nous a pas empêchés d’en profiter!!

En plus la résidence est située à 400 mètres du petit centre où se trouvent restaurants, 7/11, massages et autres services. Bref, une bonne adresse! Dès notre arrivée nous avons réservé nos montures: des scooters (ici des 150 cm3) pour pouvoir crapahuter dans l’île au gré de nos envies. Je ne peux que vous conseiller la location de deux roues sur les îles en Thaïlande : pas cher, passe partout, un air de vacances sans contrainte et bonus: vos enfants ne passeront plus leur temps à vous demander: « quand est-ce qu’on arrive? »

Quelques photos de la route pour se rendre à pieds, de notre résidence jusqu’au petit centre pour déguster nos boissons préférées à la mangue, à Mangomania ou dîner dans de petits restaurants de rue dont un avait une aire de jeu.

BO PHUT

Commençons par la partie de l’île que nous avons la plus fréquentée puisque nous y logions. Vous l’aurez compris il s’agit de Bo Phut, située au nord-est de l’île de Koh Samui. Cette partie de l’île est très agréable car elle se trouve à proximité de nombreux sites tout en restant relativement au calme quand on compare à des zones beaucoup plus touristiques telle que Chaweng. Elle n’est donc pas en reste d’activités comme vous allez pouvoir le constater.

*Big Buddha

Situé à 10 mn de scooter de notre résidence, la visite du site du Big Buddha est un incontournable. Egalement appelé Wat Phra Yai, cette statue en or de Bouddha de 12 mètres de haut est érigée dans un temple ouvert et accessible gratuitement. C’est simple, vous ne pouvez pas la louper car elle est visible depuis de nombreux points de vue de l’île (et même depuis l’avion… enfin quand il n’y a pas de tempête bien entendu!).

Pour y accéder vous passerez le long d’une petite ruelle remplie d’échoppes de vente de souvenirs et autres amulettes.

N’hésitez pas à grimper les marches pour accéder à la statue (attention cela reste un site sacré donc il vous faudra être dans une tenue décente), ce qui vous permettra également de bénéficier d’une vue magnifique sur l’île.

En contrebas du Bouddha vous trouverez une petite place avec lesdites échoppes et, lors de notre visite, un moine était présent et nous avons été bénis avec de l’eau et la remise d’un bracelet traditionnel.

Il y avait peu de monde sur le site, la visite se fait assez rapidement et tout est accessible avec des enfants. Vous trouverez également à proximité la plage Big Buddha Beach que nous n’avons pas testée ainsi que pas mal de petits restaurants et autres marchés locaux.

De notre côté, nous avons fait une halte au restaurant « Stop at Sopa » qui est devenu par la suite notre cantine. Chaudement recommandé par tripadvisor, nous avons testé ce petit restaurant de bord de route. Il ne paie pas de mine au demeurant, n’est pas bien grand mais au calme car il se trouve dans une rue peu passante. La carte est assez fournie, le personnel est très agréable et les plats sont délicieux pour un prix thaïlandais!!

Quasiment en face de ce restaurant vous trouverez un autre site incontournable de l’île…

* le Wat Plai Laem

Il s’agit d’un temple bouddhiste relativement récent mais très agréable à visiter car situé sur un lac rempli de poissons. L’endroit est calme, très coloré et vous y trouverez de jolis monuments.

La grande statue de Guanyin est sans doute le point d’intérêt le plus connu du site. Il s’agit de la représentation de la déesse de la compassion et de la miséricorde. Elle représente une source d’amour inconditionnel, un protecteur de tous les êtres. Ses 18 bras représentent sa capacité à tendre la main et à fournir de l’aide à travers le monde. Elle est également considérée comme une déesse de la fertilité.

Ce qui est très sympa sur ce site (surtout si vous avez des enfants) c’est de donner à manger aux énormes poissons qui pullulent dans le lac. Pour cela rien de plus facile, vous trouverez un distributeur de nourriture sur le site et moyennant 10 baths vous aurez votre petit seau rempli. Après posez vous dans un endroit calme ou pas et allez-y ! Vous verrez, l’endroit grouille de poissons chats essentiellement mais gare à ne pas tomber dans l’eau!

Le reste du site invite également au calme et à la contemplation avec des salles aux peintures murales traditionnelles, des statues de bouddha et aussi un Fat Laughing Chinese Buddha (Bouddha chinois un peu grassouillet qui rigole).

Après ces petites visites direction la plage de Bo Phut. Alors il ne s’agit pas de la plus belle plage de l’île mais elle aura eu le mérite d’être proche de notre hébergement, d’avoir une mer chaude et une plage quasiment déserte. Située non loin de Fisherman’s village, vous trouverez le long de cette plage pas mal de complexes hôteliers version haut de gamme avec une clientèle plutôt discrète, et peu nombreuse sur la plage lorsque nous y étions. Par contre l’eau est loin d ‘être transparente et le fond était un peu vaseux mais cela aura eu le mérite de nous faire finir la journée en mode tranquille, posés sur le sable, et rien que pour ça on en redemande!

Le quartier de Bo Phut est surtout connu (outre les temples dont je viens de vous parler) pour le Fisherman’s village. Situé dans la partie centrale de la plage, il s’agit du quartier où ont migré, au 19 ème siècle, des familles de pêcheurs originaires de l’île de Hainan dans la sud de la Chine et dont les descendants y travaillent toujours. Vous y trouverez des maisons traditionnelles ainsi que des boutiques et restaurants avec dans les rues des lanternes chinoises rappelant l’histoire de ce quartier. Nous y sommes allés à plusieurs reprises lors de notre séjour sur Koh Samui pour y prendre le goûter, nous y balader tout simplement et même faire des mini nattes à Choupinette qui les a gardées durant une bonne partie du séjour!

Il y a également un marché nocturne certains soirs de la semaine mais nous n’avons pas testé. Quartier de prédilection des français de l’île, vous trouverez ici bon nombre de restaurants longeant la plage vous permettant ainsi de manger ou de boire un verre les pieds dans le sable. Certes les prix sont un peu plus chers que sur le reste de l’île mais parfois cela vaut le coup. Et c’est d’ailleurs ce que nous avons fait en passant une soirée dans ce quartier. Le but était de voir le célèbre spectacle de feu au Coco Tam’s: une institution. A la base nous voulions y dîner mais la queue d’attente a freiné nos ardeurs et nous nous sommes rabattus sur un petit restaurant situé juste en face où nous avons très bien mangé pour beaucoup moins cher.

Vous trouverez sur l’île pas mal d’établissements proposant des spectacles de feu mais celui du Coco Tam’s est un des plus connus et croyez-moi nous en avons pris plein les yeux. Nous nous sommes installés dans les énormes poufs situés sur la plage de l’établissement et avons pris un verre (des jus pour nous!). Le cadre est très agréable, les enfants étaient ravis de se vautrer dans ces énormes sièges sur la plage avec leurs verres remplis et le plaisir de pouvoir jouer dans le sable en attendant le spectacle.

Et le spectacle me direz vous?!?! Et bien à la hauteur de sa réputation, de qualité et assez long. Les enfants avaient des étoiles dans les yeux et nous aussi! Ne le ratez pas, vous passerez un super moment!

LAMAI

Situé au sud de Chaweng – dans le sud-est de l’île – cette partie de l’île est devenue très touristique grâce à ses longues et belles plages, ses beaux hôtels, tout en étant proche de la nature et avec une vie nocturne animée pour ceux que cela intéresse. Grâce à nos super scooters nous avons fait une visite des alentours de Lamai.

*Lamai View Point

Il vous faudra vous acquitter de 100 baths/personne pour accéder au site. Il ne s’agit pas selon moi d’un incontournable mais si vous êtes dans le coin n’hésitez pas à vous y rendre car le site est plutôt agréable et, là encore, pas trop de monde quand nous y sommes allés. Vous trouverez au début de votre visite un petit endroit pour faire un Fishspa pour ceux qui aiment se faire chatouiller les pieds par les petits poissons. Vous trouverez également juste à côté le « Valentine stone » qui est un gros rocher façonné naturellement et ayant une forme de coeur.

Ensuite il vous faudra faire un peu de sport pour accéder au point de vue, alors oui ça grimpe, oui les marches sont inégales mais honnêtement cela se fait rapidement et sans grosse difficultés. La preuve, notre choupinette est arrivée la première en haut!

A votre arrivée est implanté un joli bar surplombant la baie avec une vue magnifique sur la plage de Lamai. Posez-vous, prenez un verre et prenez le temps d’admirer la vue.

Vous avez aussi la possibilité, moyennant finances, de faire de la tyrolienne ou de faire l’ascension ou la descente en petit funiculaire sur rail.

Nous trouvant dans cette partie de l’île, nous ne pouvions rater la plage que nous avons vu d’en haut.

*Lamai beach

De loin une des plages les plus célèbres de l’île, longue de 4 kms, c’est un endroit calme et sauvage qui a la réputation d’être assez familial. Vous y trouverez de quoi pratiquer les sports nautiques habituels, des bars et restaurants et bien entendu la plage. Plusieurs plages se succèdent alors à vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux.

*Lamai Sunday market

Il faut savoir que le dimanche sur Lamai est connu pour être le jour du marché de nuit (17h à 22h ) et je vous conseille vivement d’y aller à ce moment là. Comme dans tous les marchés de nuit thaïlandais vous y trouverez plein de stands de nourriture: du sucré, du salé, des fruits, des brochettes et autres spécialités locales. Nous, on adore…

CENTRE DE L’ILE

L’avantage des scooters c’est que vous pouvez vous déplacer au gré de vos envies et de la météo. J’avais en tête l’idée de se rendre à une cascade car il y en a plusieurs sur l’île. Les chutes les plus connues sont celles de Na Muang mais, qui dit connues, dit aussi très touristiques. Je vous conseillerais plutôt celles de Hin Lad. Malheureusement nous ne les ferons pas car mon chéri a préféré rester en mode farniente et je ne me voyais pas prendre les deux loulous sur le scooter seule à la mode Thaï. Un autre site que nous avions prévu de faire est celui de Angthong National Park: croisière à faire sur la journée pour visiter les beautés du parc marin de Koh Samui. Nous ne l’avons pas fait car la mer était assez houleuse lors de notre séjour et au vu du prix du billet pour cette croisière les conditions n’étaient pas les meilleures. Voilà donc deux bonnes raisons de revenir ! Nous avons palier cela par d’autres visites qui ont également fait notre bonheur mais, cette fois-ci, à l’intérieur de l’île. Nous sommes passés en mode baroudeur en scooter et c’était super fun!

*Secret Buddha Garden

Pour accéder au site qui se situe dans les collines, au coeur de l’île, il vous faudra un scooter avec un peu de puissance ou si ce n’est le cas un peu plus de temps! Rien que l’ascension sur les hauteurs de l’île vaut le coup, vous retrouvez ici le calme ainsi qu’une végétation luxuriante puisque vous êtes quasiment dans la jungle, j’adore!! Bien entendu prudence sur ces routes escarpées et parfois en terre mais cela se fait: la preuve, j’y suis arrivée et je suis loin d’être une experte en scooter. Nous avons payé l’entrée 80 baths / personne mais uniquement pour les adultes. L’endroit est assez touristique mais cela ne nous a pas empêché de passer un très bon moment. On se serait un peu cru dans Indiana Jones!

Ces jardins sont la création d’un producteur de fruits qui a commencé en 1976 à ériger plusieurs statues et temples autour des terres de sa famille. Il s’y consacrera jusqu’à sa mort.

Les enfants étaient ravis de crapahuter sur les rochers, sauter au-dessus du ruisseau et découvrir les innombrables statues dispersées dans les jardins. Comptez une heure sur place pour en profiter pleinement en prenant votre temps (découverte et prise de photos comprises !)

*Paradise Park Farm

Pour nous c’est l’heure du déjeuner et nous décidons de poursuivre notre route et de manger sur notre prochain centre d’intérêt: la Paradise Park Farm. Ça grimpe encore et nous comprendrons vite pourquoi par la suite. Nous arrivons là-bas, pile pour l’heure du déjeuner. L’accès au site est payant et c’est d’ailleurs assez cher. Pas d’indication de prix ici car il varie en fonction des périodes.

Par contre avec le billet d’entrée on vous remet un sac de graines qui vous servira quelques mètres plus loin pour nourrir des pigeons. Comment?!?! Payer si cher pour voir des pigeons?! Mais non! Alors oui il y a des pigeons mais comme vous allez le voir ils sont loins de ressembler à ceux que l’on peut trouver sur les places françaises, mais vous trouverez également nombre d’autres animaux. Il s’agit d’un parc animalier dans lequel sont également implantés un bar/restaurant ainsi qu’une piscine à débordement avec une vue juste incroyable!!! Alors je vous emmène?! Tout débute donc par la rencontre avec des pigeons qui sont d’une race très particulière puisque ce sont (si je ne m’abuse mais j’aurai confirmation avec papy René, notre expert 🙂 des queues de paon, et en plus ils sont multicolores et en totale liberté. Autant vous dire que les enfants étaient aux anges et ont passé beaucoup de temps avec eux.

Bon Ok les pigeons c’est sympa mais nous aussi on a faim, alors direction le restaurant du site. Nous avions quelques inquiétudes par rapport aux prix que nous allions trouver (surtout quand on se réfère au prix du billet d’entrée du site) mais en fait c’était raisonnable. Plus cher que sur les marchés thaïlandais mais ça allait tout de même et puis il faut dire que la vue que nous avions depuis la terrasse du restaurant où nous nous étions installés valait tout l’or du monde et même la longue attente pour les plats sera passée comme une lettre à la poste. D’ailleurs nous avons très bien mangé!

la vue depuis le restaurant

Sont également à disposition quelques jeux de plein air pour les enfants juste à côté du restaurant, des hamacs pour vous détendre et à partir desquels vous pourrez admirer des perroquets et autres oiseaux colorés.

Vous pouvez ensuite emprunter un passage pour aller découvrir d’autres animaux que vous trouverez dans de petits enclos, libres d’accès et vous pourrez même parfois y pénétrer pour aller les caresser.

Après ces moments de partage, place à la détente et en mode baignade… vous accédez à la piscine par des petites allées très agréables et découvrez alors la piscine à débordement, quelques transats et THE vue!!

Je ne sais pas si les photos qui suivent vont lui rendre justice mais vraiment je suis tombée amoureuse de ce point de vue (oui je me verrais bien vivre dans ce genre d’endroit, hein chéri je dis ça je dis rien!!) et nous avions en plus la chance d’avoir un temps radieux.

Nous avons profité pleinement de cet endroit et ne regrettons pas notre venue jusque ces hauteurs de l’ile…

CHAWENG

Situé sur la côte Est, Chaweng est le quartier le plus connu de l’île et donc très (trop?) touristique. A la base, cette partie de l’île est surtout réputée pour ses jolies plages (attention elles sont nombreuses et assez différentes : plages paradisiaques au sud et plus rocailleuses au nord). Vous y trouverez également tout ce qui vous intéresse si vous cherchez à faire la fête la nuit : restaurants, bars et discothèques. Clairement nous ne faisons pas partie de cette clientèle et avons donc découvert Chaweng de jour.

*Chaweng Noï beach

Après avoir étudié les plages du quartier avec leurs avantages et leurs inconvénients, nous avons jeté notre dévolu sur Chaweng Noï Beach. Située au Sud de la plus célèbre plage du secteur, à savoir Chaweng Beach, Chaweng Noï beach est quant à elle plus petite (enfin moins étendue) mais toute aussi belle et surtout plus calme et familiale.

En tout cas cela nous a beaucoup plu car la plage était grande, il y avait peu de monde, l’eau était chaude, il n’y avait pas de courant.

Nous avons pu trouver un petit restaurant les pieds dans le sable pour un prix très très raisonnable…

*Central Festival Koh Samui

Alors que nous n’avions pas forcément prévu de la visiter, un épisode de pluie un peu plus long nous a contraint de nous arrêter et nous nous sommes réfugiés au Central Festival Koh Samui. Situé juste à côté du lac de Chaweng, ce centre commercial est à ciel ouvert et offre la possibilité de retrouver des marques occidentales connues. Vous ne trouverez rien à un prix thaïlandais mais cela peut vous faire une pause comme nous avec un retour un peu à la civilisation. Nous avons malgré tout trouvé une petite boutique d’articles sympas à des prix raisonnables.

*Pagode Khao Hua Jook

Située sur les hauteurs de l’île, la pagode n’est pas un incontournable mais cet endroit aura pour avantage qu’il est peu touristique et possède une vue magnifique sur la baie, le lac et la piste d’atterrissage de l’aéroport. Les alentours sont également très beaux puisque vous êtes sur les hauteurs et devraient donc gravir à pieds quelques marches avant d’accéder à la pagode en elle-même. Vous aurez parfois même la surprise de rencontrer quelques poules en liberté.

Vous devez vous acquitter sur place du prix du billet d’entrée de 20 baths qui comprend un bracelet que vous pourrez donner en offrande aux pieds de la pagode. Il s’agit d’un temple donc il vous faudra respecter les règles habituelles en ayant les épaules couvertes.

Vous pourrez pénétrer dans le temple qui se situe également sur le site avec des fresques murales plutôt jolies.

*Chaweng beach

Nous avons profité d’être dans ce quartier pour rejoindre célèbre Chaweng Beach… après pas mal de péripéties pour en trouver l’accès, nous nous sommes faufilés à travers les jardins d’un hotel en mode cool pour la rejoindre… J’ai ainsi pu découvrir quelques peintures murales que j’ai adoré…

Nous avons ainsi réussi à rejoindre la plage mais malheureusement nous n’avons pas pu en profiter. En effet c’était marée basse et du coup, certes la plage était immense, mais l’eau était vraiment loin et quand on y accédait c’était trop peu profond pour se baigner. Nous nous sommes donc contentés d’une balade sur le sable mais c’était déjà très agréable.

*Chaweng beach road

Nous avons fini notre journée à Chasweng Beach road qui est la rue commerçante du quartier en parallèle de la plage. Vous y trouverez donc des boutiques… (avec un petit chien trop adorable qu’on aurait bien ramené avec nous!)

des restaurants dont le night market…

mais en bon français qui se respectent ils ont voulu manger au BurgerKing!!!!!!! sacrilège!! heureusement pour moi ils ont aussi des plats thaïlandais… et ils ont terminé par une petite glace…

Vous trouverez également des supérettes et des salons de massage bien entendu… ainsi que des rabatteurs pour assister au match de boxe… Je cois d’ailleurs que nous avons un futur champion parmi nous!

Voici donc quelques idées d’activités que vous pouvez faire sur Koh Samui, en sachant qu’il y a toute la côte ouest de l’île que nous n’avons pas faite, les cascades et plein d’autres plages.

Voilà, il est temps pour nous de rejoindre notre prochaine destination: l’île de Koh Tao, avec ses fonds marins réputés et son ambiance baba cool. Nous ferons le trajet en ferry rapide par le biais de la compagnie Lomprayah. Un dernier petit repas sur le port avant le départ et c’est parti!

Bye bye Koh Samui…

2 réponses sur « A la découverte de Koh Samui »

  1. DROT

    Magnifique reportage comme d’habitude, c’est un vrai travail, on a vraiment l’impression de vivre le voyage avec vous
    et…même de gouter les différentes spécialités locales !!!
    Par contre l’épisode de l’atterrissage dans les bourrasques de vent ne m’a pas rassuré de mes angoisses sur ce type de transport !!!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s